bizarre

Si ce monde vous déplaît, imaginez-en d'autres.


Pierre Giner

Rédigé le Mercredi 11 Avril 2012 à 11:05 | Lu 2223 fois


Imaginarium 2012-2013
Pierre Giner chef d'orchestre


PG animatronic RA et Pierre Giner
PG animatronic RA et Pierre Giner

 

Artiste inclassable et facétieux, globe-trotteur impénitent, Pierre Giner a fait des nouvelles technologies, de la vidéo, de la téléphonie mobile, des sites web et des jeux vidéo, son espace d’expression. Ses projets reposent sur des contenus narratifs ou thématiques où information et interactivité, critique et romance, linéarité et discontinuité, sens des lieux, des usages et des situations s’allient pour déployer le théâtre de la fiction. Il confronte toujours outils technologiques et problématiques contemporaines pour proposer des oeuvres jouant du décalage, de la re-mise en scène et du détournement.

 

Ainsi, bien avant l’interdiction de la cigarette, il imaginait Ça dure un peu, une cigarette digitale qui se consume d’un clic, un classique du web et de l’art-réseau. Ensuite, il a réalisé Le bruit des avions, un singulier simulateur de vol en perdition (2002), keep the distance (2002-2007), un jeu de voiture hanté par l’imminence de l’accident, Elsewhere Japan, une dérive urbaine au Japon, paysage visuel et sonore saisie au travers d’un téléphone portable (2003, villa Kujoyama), Misc_spaces (2004) un musée virtuel réinventant la collection d’art contemporain du FRAC Champagne Ardennes, Talksaver, une transcription de la parole live en images pour la biennale de Venise (2005), Misc_stories, un dispositif multimédia sur le travail de l’architecte Patrick Bouchain pour le Pavillon Français à la biennale de Venise (2006) ou encore I-Dance (2005-2008) un dance floor numérique, laboratoire collaboratif artistique nomade, au sein duquel se croisent musiciens, chorégraphes et designers de mode.

En 2010, Pierre Giner est le commissaire artistique de MuseoGames, exposition consacrée au jeu vidéo dont il a imaginé la scénographie et le concept, présentée au Musée des Arts et Métiers de Paris. 

 

En 2011, il crée CNAPn  pour la présentation sur le web et pour l'exposition Collector au Tri Postal (Lille) des collections du Centre National des Arts Plastiques. Mobilisant les ressources technologiques et intellectuelles issues de la recherche en informatique, l’oeuvre est un générateur de collections, une sorte de jeu vidéo oulipien permettant au visiteur-joueur de s'expérimenter commissaire d'exposition.

 

Début 2012, il inaugure l'Imaginarium, à Tourcoing, un laboratoire créatif inédit, où se rencontreront et se réinventeront art, recherche, innovation, publics, dans un esprit d'échange et de création.

 


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 12 Décembre 2014 - 16:04 Reveal / Fondation Galeries Lafayette / Juin 2014

Lundi 7 Juillet 2014 - 12:46 Nuit de Chine / Grand Palais, 27 janvier 2014